Archives du mot-clé mode

Retour Vers le Futur

La mode, comme tu le sais est mystérieuse. Tour à tour surprenante, arrogante, élégante, incohérente et complètement conne.

Le retour de la veste en jean l’année dernière, d’accord. Le jean de toutes façons, je ne sais pas vivre sans et on a toujours besoin d’une petite veste (ou d’une grosse doudoune) à Paris, au mois de juin.

Le Liberty, c’est limite. Le coté jeune fille en fleur ne va pas à tout le monde et va surtout aux petites gaminettes de moins de 10 ans, mais une ou deux fleurs, sur une gaminette d’age adulte, passe encore.

Mais alors, le retour de la tennis Bensimon, comme objet de convoitise, me fait tomber de mon strapontin de RER (oui, je prends le RER pour aller travailler maintenant, mais ma vie reste néanmoins fascinante). Voir ces choses en toile fatiguée au bout de 40 secondes, avec un bout en plastique mal découpé, aux pieds des jeunes filles en fleur / fashionistas / trentenaires assumées / grand mères, me propulse immédiatement en 1990.

En ces temps reculés, ces choses, justement, étaient à peu près les seules tennis qu’il y avait sur le marché (oublie les Keds, c’etait pour les plus de 60 ans), on  (j’étais pas la seule) les portaient avec des t-shirt imprimés liberty (modèle Naf Naf, bien large pour cacher une poitrine aux allures de piqure de moustique) et on avait une idée très étrange de la sexytude (as tu toi aussi porté un pull benetton gris chiné avec un 501 noir et un bandana autour du cou ?).

On est en 2010 maintenant. On a appris des choses. Alors, laisse la Bensimon à la demoiselle d’honneur de ta cousine, et la robe en liberty aussi d’ailleurs,  et trouve autre chose pour chausser tes petons pedicurés. Si tu ne le fais pas pour toi, fais le pour moi. Tu amélioras considérablement mon environnement esthétique, sensuel et olfactif et je t’en serai éternellement reconnaissante.

Et surtout n’oublie jamais,  la bensimon n’est pas SEXY et  TOUT LE MONDE, oui même toi, pue des pieds dedans.